lundi 26 juillet 2010

(¯`•._.•°¤° Soin crémeux sans rinçage °¤°•._.•´¯)

    J'ai l'honneur de vous présenter ma plus belle réussite. Mon soin sans rinçage, nourrissant et hydratant sans alourdir les cheveux. Pour la faire, je me suis inspirée de cette magnifique recette que je convoite depuis un certain temps. {#}


Pour environ 65ml :
Quantité %
50 ml d'eau minérale
0.5ml gomme guar
2 càs HV coco
20 petite pastilles BTMS
0.5ml provitamine B5
0.5ml silicone végétal
EPP
76%
0.76%

23%
-
0.76%
0.76%
-



Pourquoi ces ingrédients ?

 {#}  la gomme guar permet d'épaissir le mélange. Il y en avait dans la recette de Réo donc je l'ai mise mais je crois que même sans ce serait possible. Le produit final est très épais. Si on le met dans un flacon il ne coule pas bien. L 'effet est peut-être aussi dû à l'HV de coco qui se solidifie à froid.
{#}  L'HV de coco est une huile que j'aime beaucoup. Elle a toujours fait du bien à mes cheveux. Je vous conseille de choisir l'HV qui vous convient le mieux, selon vos affinités.
{#}  Le BTMS est, comme je le disais dans cet autre post, un émulsifiant très apprécié des cheveux. C'est donc lui que j'ai choisi d'acheter, mais je ne savais pas comment l'utiliser. Je ne voulais pas trop en mettre car ils précisent bien sur le paquet que c'est un ingrédient très irritant quand il est pur et qu'il faut se protéger les mains quand on l'utilise. {#} Un peu flippant. Et l'utiliser à 2 ou 10% ce n'est pas facile à gérer. Mon dosage a l'air de fonctionner, je n'ai pas eu de problème d'irritation en en mettant sur mes mains...
{#}  La provitamine B5 (ou panthénol) fait également partit de mes dernières acquisitions. Mon soin est une bonne méthode pour le tester. Ses propriétés sont très intéressantes. (voir autre post).


Phase aqueuse :
  
 Tout d'abord j'ai mis dans un bol l'eau, j'ai rajouté la gomme guar et j'ai bien mélangé (2min) jusqu'à ce que ça épaississe.  C'est stupéfiant comme le mélange change. On se retrouve avec un liquide un peu trouble et visqueux, une sorte "d'eau épaisse"  {#} Ensuite il faut chauffer le bol au bain marie et bien mélanger sans s'arrêter. Une fois chaud, on le réserve.


Phase huileuse :
   
Dans un autre bol j'ai mis l'HV que j'ai mise à chauffer au bain marie et j'ai rajouter le BTMS. Je ne savais pas trop quoi mettre comme quantité donc au départ j'ai essayé avec 11 petites pastilles, mais mon émulsion a fouarée. J'ai dû recommancer avec 20 pastilles. Et ça a marché. Il faut que l'eau boue sinon le BTMS reste dur. Pendant que l'huile chauffe il faut mélanger sans cesse, et continuer quand le BTMS a fondu.
    Une fois notre phase huileuse bien homogène, il faut y rajouter notre phase acqueuse. Je l'ai versé en deux fois en mélangeant énergiquement. Et plus on mélange et plus l'émulsion prend. C'est maaaagiiique! {#} le mélange épaissit encore et devient tout blanc! On ne croirait pas à cette étape-ci qu'il n'y a que de l'eau et de l'huile.
    Quand le mélange est bien homogène, on l'enlève du bain marie, et on met le bol dans une casserole d'eau bien froide tout en mélangeant énergiquement. Moi j'ai rajouter des glaçons dans mon eau froide sinon elle chauffe trop vite à cause du bol brulant.
    Une fois le mélange froid, on peut rajouter nos principes actifs. Moi j'ai choisi le silicone et le panthénol mais on peut mettre ce qu'on veut selon sa préférence. j'ai choisi l'EPP comme conservateur mais on peut également en prendre un autre.


Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

    Le mélange final est très épais. j'ai acheté exprès un flacon-pompe de 25ml. Je sais que c'est très petit mais je ne voulais pas un gros récipiant pour ne pas qu'il dure trop longtemps. Néanmoins j'aurais quand même pu en prendre un de 50ml... Bref tant pis.
    J'ai donc mis le reste dans un petit pot de 50ml qui va rester tout le temps au frigo. je range également mon flacon au frigo mais si je dois le transporter ce sera déjà moins long à finir, il souffrira moins des voyages.


Premier avis :
   
A ce jour je l'ai essayé deux fois et j'en suis très satisfaite. Pour ma longueur j'en mets deux pressions, ce qui donne l'équivalent d'une petite noisette dans le creu de la main. Donc très peu et c'est largement suffisant. Ca ne graisse pas les cheveux et ça les rend touuuut doux. {#} Un vrai plaisir.


Ajout le 13/08/10: mes cheveux s'assèchent beaucoup ce mois-ci, j'espère vivement que ce n'est pas dû à mon soin Si c'est à cause de lui, soit il y a un problème au niveau des proportions, soit j'en mets trop souvent. Je vais essayer d'en mettre qu'une à deux fois par semaine.


Ajout le 24/10/10: en comparant une nouvelle fois ma recette et celle de Reo je me suis rendue compte que 2 càs c'était sans doute trop chargé. Pour être franche je ne sais pas pourquoi j'en ai mis 2... Encore une de mes improvisations... 

Je ne pense pas que ce soit lui qui m'ait asséché les cheveux mais il les alourdis à force. La preuve: on peut normalement s'en servir comme après shampooing et même en en mettant une noisette les cheveux restent gras. Pas bon signe.
J'aimerai le refaire avec 1 ou 2 càc d'HV. Pour l'instant je teste mon gel coiffant qui a l'air bien plus adapté aux cheveux.


Ajout le 20/12/11: J'ai voulu refaire un soin assez ressemblant à celui-ci mais j'ai oublié une étape cruciale et mon émulsion n'a pas du tout pris quelle misère...  tant pis, je le referai plus tard mais va falloir être patientes les filles, j'ai peu de temps pour moi. Mais dès que je le fais je viens vous prévenir. ^^
J'ai donc longuement médité sur cette recette, puis sur d'autres exemples de blogeuses, pour savoir comment l'améliorer. L'huile utilisée ne représente que 23% du total. Ce qui est tout à fait correct. Je pense que ce qui cloche c'est la nature de cette huile: l'HV de coco est une des plus grasses. Mauvais choix je pense. Je pencherais plus pour du jojoba ou kukui.
Si quelqu'un test, ou fait une recette similaire, je veux bien votre avis

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire