samedi 4 mai 2013

Comment choisir son HV ?





Pendant longtemps je n'utilisais les HV que pour mes masques capillaires. Celles de coco et avocat me convenaient très bien. Et puis je me suis mise à créer des cosmétiques pour le visage et pour le corps. Et là, la question s'est posée : que choisir en fonction de son type de peau? Voici des listes que vous pourrez m'aider à compléter, afin de mieux s'y retrouver.


Pour un masque capillaire
Objectif : une HV très nourrissante.
En fait n'importe quelle HV pourraient convenir. On a chacun nos préférences, mais puisqu'il s'agit d'un soin que l'on va rincer, pas de problème si l'huile choisie est très grasse. Alors autant se lâcher.
avocat, coco, ricin pour les plus grasses, argan, amande douce, noix du brésil, inca inchi, olive, onagre... Puis toute la liste pouvant exister.


Pour un soin capillaire sans rinçage
Objectif : une HV nourrissante mais pas étouffante.
Le soin ne sera pas rincé. Vous pouvez faire des tests et me transmettre vos mpressions, mais je pense que des HV au touché sec seraient plus appréciées.
kukui, melon, noisette, dattier du désert, yangu, papaye. Voilà une liste sans risque, avec des huiles possédants de bonnes propriétés pour les cheveux.


Pour un soin visage pour peau mixte à grasse
Objectif : une HV nourrissante sans touché gras, qui n'étouffe pas la peau.
Ce point est délicat. La plus appréciée dans ce cas est sans conteste celle de jojoba. On pourra aussi se tourner vers celles de papaye, melon d'eau, noisette, yangu, macadamia et dattier du désert. Elles possèdent de bonnes propriétés pour la peau et n'obstruent pas les pores.


Pour le corps et les mains abîmés
Objectif : une HV très nourrissante et protectrice.
Là aussi on peut tester pas mal de trucs. Mais le but est de trouver une HV réparatrice et facilitant l'hydratation, surtout pour les peau sèches.
argan, avocat, amande douce, chanvre, coco, concombre, coton, inca inchi, macadamia, olive, onagre, baobab... Voici pour celles qui m'ont fait de l'oeil.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire