mardi 15 mars 2016

Déodorant crème n°1 Karité- allantoïne-bisabolol

Mes chers lecteurs, quelle aventure ce déodorant!! Voici plus de 6 mois que je tente des recettes sans être à 100 % satisfaite. J'ai aujourd'hui réussi à me rapprocher de mon rêve, même si j'espère trouver encore mieux!!

Je vous explique tout ça dans cet article.





Pour 30 ml




Pourquoi ce déo ?

Un déo, ce n'est pas LE cosmétique indispensable passé l'âge de la puberté ? Certains diront que non, qu'on s'en passe avec une bonne hygiène de vie. Mouais... Bah pas chez moi!!! Non, moi dame nature m'a obligée à mettre quelque chose de trèèèès efficace. ^^

Je précise que je parle bien de déodorant et non pas d'anti-transpirant. Non, non, les anti-transpirants sont à mes yeux assez mauvais pour l'organisme, je n'en veux pas. Je veux quelque chose qui m'empêche de puer le fennec et de ne pas retrouver des auréoles blanches dégueux sur mes vêtements.
Je vous vends pas trop du glamour, je sais :p Mais c'est la vie!!!

J'ai donc testé plusieurs alternatives, j'ai testé le déo d'Elexa-Pamplemousse (voir sa recette), et jusqu'à présent c'est celui dont je m'inspire le plus. Mais il y a également la recette de Laura (voir ici) et d'Antigone (voir ici) qui m'ont inspirée.

Je ne voulais pas mettre de bicarbonate. Mes aisselles sont tellement sensibles que j'avais peur que ça ne passe pas. Car oui, même en le prenant extra fin il peut être trop agressif pour certains. Finalement j'en ai acheté et je testerai bientôt. Mais ça, ce sera dans un prochain épisode ;)





Préparation :
Désinfectez votre matériel, votre futur flacon, le plan de travail... Tout!
Faites fondre au bain marie le beurre de karité
Hors du feu y ajouter 1 à 1 les autres ingrédients en remettant le mélange au bain-marie si besoin. Mais pas longtemps, le minimum, juste le temps que ça fonde, pour ne pas sur-chauffer les ingrédients. 
Versez dans votre pot et attendez que ça se solidifie. Si vous êtes pressé mettez votre pot au frigo.



 Pourquoi ces ingrédients ?
{#} Le beurre de karité nourrit la peau. Je le trouve intéressant car il ne fond pas à température ambiante. Beaucoup utilisent de l'HV de coco pour leurs déo, mais en été la préparation devient toute liquide dans le pot, c'est pas facile à appliquer.
{#} L'HV d'amande douce permet de rendre le mélange plus facile à travailler. Je l'ai choisie car elle apporte une grande douceur à la peau, mais vous pouvez prendre n'importe quelle HV pour votre déo. Si on ne met que du beurre de karité, le mélange est friable et s'émiette à l'application.
{#} La maïzena ou amidon de maïs apporte un toucher sec et permet 'absorber un peu la transpiration.
{#} L'allantoïne stimule le renouvellement de la peau grâce à ses facultés cicatrisante et réparatrice. Elle est aussi apaisante et anti-irritante, hydratante et adoucissante. Ses propriétés kératolytiques aide à éliminer les cellules mortes. Elle est facultative ici. C'est juste pour apporter un soin aux aisselles irritées.
{#} Le bisabolol est apaisant, il calme les irritations. Il est égalemen anti-inflammatoire, cicatrisant et réparateur et convient donc aux peaux irritées. Il possède aussi des propriétés antifongiques et antibactériennes. Ici ce côté anti bactérien est très intéressant pour notre déo. De plus c'est un ingrédient miscible dans l'HV, donc aucun problème de conservation.
{#} La cire d'abeille jaune épaissit les préparation et augmente le pouvoir filmogène des crèmes. Elle permet d'obtenir des soins très protecteurs. Elle est facultative ici. Je ne suis même pas sûre qu'elle change quelque chose à la recette. Pas sûr que je la garde dans mon prochain déo.
{#} L'HE de palmarosa est un puissant cicatrisant et stimulant cellulaire. Elle est efficace contre les odeur de transpiration et calme et cicatrise les manifestations d’acné, d’eczéma et les plaies.


Résultat :
La technique est simple: on prend une noisette, et on masse nos aisselles comme avec une crème. Une toute petite quantité suffit. la texture est très agréable à appliquer, elle se fond bien dans la peau. Ensuite pas d'effet gras.

L'effet anti-odeur est pas mal du tout. Je ne vais pas dire que c'est le déo le plus efficace du monde. Disons qu'au bout d'une journée entière je n'ai aucun soucis, je n'ai pas besoin d'en remettre dans la journée. Mais en de sport.... Moyen moyen.

Autre effet un peu embêtant : il laisse de petites traces blanches sur les vêtements. C'est vraiment pas grand chose, ça part très bien au lavage, mais j'aime pas trop, j'aimerais qu'il reste transparent. Le pire c'est que je ne sait pas du tout à quoi c'est dû : la maïzena? Mes 1% d'allantoïne ? Étrange... 


Au final c'est une très bonne recette, qui convient parfaitement à mon chéri en plus. Je testerai avec du bicarbonate et je viendrai vous en dire des nouvelles ^^


En ce qui concerne la magnifique étiquette, je l'ai prise du blog de Reo. Si vous aussi vous voulez décorer vos flacons et pots allez y jeter un coup d'oeil, Elle en a fait quelques unes et j'adore : cliquez ici.



Et vous, quel est votre déo naturel préféré ?


4 commentaires:

  1. Hello ! Belle recette :-) j'avais également fabriqué mon déo puis j'ai eu la chance de recevoir le déodorant de la marque française, bio et slow : Clémence et vivien ! Et j'adore ! Je trouve qu'il sèche plus vite que le fait-maison. Et niveau odeur je ne peux pas rivaliser :-)
    Bonne soirée et merci pour ta recette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui j'en ai entendu parler, il me tente bien aussi :)

      Supprimer
  2. Merci pour cette recette. Je parlais justement de déodorant naturel avec une amie et ton article tombe à pic. Je vais lui en parler, ce sera peut être l’occasion d’un atelier cosmétique bio entre filles. Et bravo pour ton blog, continue encore à nous proposer de si chouettes articles. J'adore aussi le nom de ton blog!

    http://blog.la-pigiste.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! tu me diras si la recette te convient ^^

      Supprimer